Et si l’on devenait tous des “public historians” ? (Richard Legay)

L’histoire publique, en tant que champ d’études à part entière, est en plein essor depuis quelques années. Si le monde anglo-saxon reste à la pointe dans ce domaine, d’autres pays comme l’Italie ou la France ne sont pas en reste. On peut par exemple noter la création du premier Master en France dédié à Histoire Publique à l’Université Paris-Est (lien ici). Bien entendu, l’histoire publique, en tant qu’ensemble de pratiques, est plus ancienne, mais on ne peut toutefois qu’apprécier le développement de telles études dans la matière, car elles favorisent la réflexion critique et encouragent l’engagement des historiens vers d’autres pratiques qui les mettent en relation avec une audience plus large et moins académique.

more “Et si l’on devenait tous des “public historians” ? (Richard Legay)”